Les livres de les Solitaires intempestifs / Passion du livre

Recherche simple

Recherche avancée

Recherche multi-critères








Recherche avancée

Les livres de les Solitaires intempestifs, Besançon, France


Couverture du livre Et Dieu ne pesait pas lourd..., Suivi de Un rêve au-delà

.. Et Dieu ne pesait pas lourd..., Suivi de Un rêve au-delà

- Dieudonné Niangouna

- les Solitaires intempestifs, Besançon, France


Mesdames et messieurs, je vous arrache garantie de votre innocence. Devenez coupables à moindres frais. Voilà ce que vous dit ce théâtre. On enterre la complaisance, cette nuit. On embrasse les lions. On va faire l'amour avec des hiboux. Tout ne sera pas permis mais votre contraire est invité. Et c'est lui qui ouvrira le bal Puis vous irez danser avec votre contraire. Dieudonné Niangouna est auteur, comédien et metteur en scène. Il est né en 1976, à Brazzaville (République du Congo), où il a fait des étu (...)


En savoir plus sur "Et Dieu ne pesait pas lourd..., Suivi de Un rêve au-delà"


Couverture du livre Antigone

.. Antigone

- Jean-Pierre Siméon

- les Solitaires intempestifs, Besançon, France


C'est une loi d'homme j'obéis moi à une loi plus grande cette loi d'en haut qui n'a ni début ni fin la loi de ceux qui aiment qui n'a ni début ni fin que pèse la loi d'un mortel face aux lois immortelles ? rien je ne crains pas de te désobéir je crains de trahir ce que mon coeur sait juste Rotrou, Hölderlin, Cocteau, Brecht, Anouilh ou Bauchau, parmi tant d'autres : depuis Eschyle et Sophocle, il n'est sans doute pas de personnage de fiction qui ait, autant qu'Antigone, si constamment sollicité l (...)


En savoir plus sur "Antigone"


Couverture du livre Nkenguégi

.. Nkenguégi

- Dieudonné Niangouna

- les Solitaires intempestifs, Besançon, France


Les vagues balaient la barque, un pauvre radeau de fortune. Je vois la fragilité de la vie, de toutes ces vies accroupies et mal en point, entassées comme des bêtes sur la barque. Mais où vont-ils ? Personne ne saura hormis le hasard. C'est quoi cette obsession qui leur fait braver les mers, les vagues, les tempêtes et la mort ? Les nkenguégis sont des plantes équatoriales aux longues feuilles coupantes. Au Congo, elles sont utilisées pour protéger les enclos des bêtes sauvages. Celui qui reste à l'intér (...)


En savoir plus sur "Nkenguégi"


Couverture du livre Bienvenue dans l'espèce humaine

.. Bienvenue dans l'espèce humaine

- Benoît Lambert

- les Solitaires intempestifs, Besançon, France


Faut-il désespérer de l'espèce humaine ? Qu'est-on en droit d'attendre de ces primates vaguement évolués qui se sont rendus maîtres et possesseurs de la nature, et qui sont passés experts dans l'art de massacrer leurs semblables ? Sommes-nous condamnés à l'éternelle reproduction du pire et à l'attente anxieuse de la catastrophe terminale ? Ou peut-on espérer que l'espèce la plus inventive du règne animal finira par dominer sa propre pulsion de mort ? A ces questions essentielles, et à bien d'autres encor (...)


En savoir plus sur "Bienvenue dans l'espèce humaine"


Couverture du livre La fonction Ravel

.. La fonction Ravel

- Claude Duparfait

- les Solitaires intempestifs, Besançon, France


Ainsi, je peux dire que j'ai appris de Maurice non seulement la beauté absolue de sa musique, mais aussi je peux dire qu'il m'a également enseigné à écouter le plus attentivement du monde, et avec le plus grand soin, toute musique. Il m'a enjoint dès la sortie de mon soupirail à lire des auteurs que je ne soupçonnais pas. Il me les a tendus comme on tend la main à un enfant pour qu'il ne tombe pas dans un puits profond, il m'a enseigné dans la chambre de mon enfance et dans la maison de mon enfance à réappr (...)


En savoir plus sur "La fonction Ravel"


Couverture du livre Vera

.. Vera

- Petr Zelenka

- les Solitaires intempestifs, Besançon, France


Version scénique de Pierre Notte. Dans ce milieu tout le monde doit pouvoir se débrouiller tout seul. Je ne suis pas leur nounou. Si quelqu'un se suicide uniquement pour m'obliger à répondre au téléphone... Enfin quand même - ça n'a pas de sens non ? Bien sûr je regrette mais la vie continue. J'en ai dix autres qui se bousculent pour prendre sa place. Mise en scène par Marcial di Fonzo Bo et Elise Vigier, en tournée dans toute la France et au Théâtre de la Ville de Paris du 23 mars au 08 avril 2017. (...)


En savoir plus sur "Vera"


Couverture du livre Un chêne, Suivi de L'auteur

.. Un chêne, Suivi de L'auteur

- Tim Crouch

- les Solitaires intempestifs, Besançon, France


La représentation était catastrophique, ils se sentaient mal à l'aise alors ils sont partis. Je suis habitué. Ne vous inquiétez pas pour moi. Depuis les trois derniers mois, depuis l'accident, j'ai - J'ai perdu toutes mes capacités. Comme je vous l'ai dit, j'assure des dates de tournée déjà prévues. Un chêne consiste en un vrai-faux numéro d'hypnose : chaque soir, un deuxième acteur donne la réplique à l'hypnotiseur, sans rien savoir d'une pièce qu'il découvre pas à pas. Dans L'Auteur, quatre des prota (...)


En savoir plus sur "Un chêne, Suivi de L'auteur"


Couverture du livre Ecrits : 1991-2011

.. Ecrits : 1991-2011

- Claude Régy

- les Solitaires intempestifs, Besançon, France


Certains ont eu des lieux de méditation, des rituels, des mythes, comme formes et espaces de recueillement. Nous pouvons peut-être avoir des lieux de théâtre. Des lieux où même si les quêtes aujourd'hui paraissent absurdes, vides, parce qu'on a perdu l'origine des mondes, on entend toujours un appel, sans savoir d'où. Ce volume rassemble l'ensemble des textes de Claude Régy publiés entre 1991 et 2011 : «Espaces perdus», «L'Ordre des morts», «L'État d'incertitude», «Au-delà des larmes» «La Brûlure (...)


En savoir plus sur "Ecrits : 1991-2011"


Couverture du livre Corps de bataille

.. Corps de bataille

- Valérie Lang

- les Solitaires intempestifs, Besançon, France


Actrice, j'ai appris que je devais incarner la langue pour retrouver le corps de l'auteur. Mais dans la vie, c'est d'abord le corps que je jette dans la bataille, comme un cheval, chaque seconde de la vie est de vouloir conquérir un territoire. Valérie Lang était une femme de théâtre. Elle était actrice mais pas seulement. Comment être actrice si la question de savoir où et à qui l'on s'adresse n'est pas consubstantielle et nécessaire ? Au coeur de ces écrits, inlassablement, il y a l'amour de l'autre, l (...)


En savoir plus sur "Corps de bataille"


Couverture du livre Les carnets de la République : une épopée... d'un théâtre en marche

.. Les carnets de la République : une épopée... d'un théâtre en marche

- Yannick Butel

- les Solitaires intempestifs, Besançon, France


Un philosophe méditant depuis des années La République de Platon jusqu'à la réinventer, les comédiens d'une école d'art au terme de leur formation, trois artistes pour les accompagner, une équipe technique, des amateurs d'autres horizons venus du monde associatif, de l'éducation, de la société civile... Une communauté réunie le temps d'un été dans les jardins Ceccano qui, à midi, chaque jour, incarnaient une agora ouverte au public... De cette expérience hors du commun, il y avait matière et nécessité à n (...)


En savoir plus sur "Les carnets de la République : une épopée... d'un théâtre en marche"


Couverture du livre Que ferai-je, moi, de cette épée ? : approche de la loi et du problème de la beauté : trilogie de l'infini

.. Que ferai-je, moi, de cette épée ? : approche de la loi et du problème de la beauté : trilogie de l'infini

- Angélica Liddell

- les Solitaires intempestifs, Besançon, France


Je pars en quête de mon propre danger, bénie par la liberté que m'accorde la forêt. Je suis armée contre moi-même, éclairée par des torches de roses. Plus ma colère s'enflammera plus tôt ma vie s'éteindra. Je sais que les flèches que je décocherai avec mon arc reviendront du ciel pour se planter dans mes propres viscères. Je ferai cent mille tours sur moi-même, ivre de férocité somptueuse, car cette épée, cette épée qui fait couler le sang à l'infini, cette épée donne la vie. Terrible (...)


En savoir plus sur "Que ferai-je, moi, de cette épée ? : approche de la loi et du problème de la beauté : trilogie de l'infini"


Couverture du livre Ivo van Hove, la fureur de créer

.. Ivo van Hove, la fureur de créer

- Frédéric Maurin

- les Solitaires intempestifs, Besançon, France


En Europe et dans le monde, Ivo van Hove est désormais reconnu pour la justesse radicale de ses partis pris esthétiques. Avec ses collaborateurs fidèles et les acteurs du Toneelgroep Amsterdam, comme au fil d'incursions qu'il mène ailleurs, il échafaude depuis des années un univers scénique singulier en perpétuel renouvellement. Qu'il sonde des drames intimes ou s'ouvre à des considérations sociales, qu'il se fonde sur des pièces du répertoire ou sur des scénarios de films, il pourfend la prétendue distinc (...)


En savoir plus sur "Ivo van Hove, la fureur de créer"


Couverture du livre Ludwig, un roi sur la lune

.. Ludwig, un roi sur la lune

- Frédéric Vossier

- les Solitaires intempestifs, Besançon, France


Il faut détruire la paresse dépravée des riches. Il faut regarder la masse des hommes misérables. Entendre le besoin essentiel de l'homme. Le besoin de vivre. Le besoin d'aimer. La joie et la fierté. Il faut s'aventurer sur les glaciers. Plonger dans la terreur. Créer l'oeuvre d'art. L'avenir de l'oeuvre d'art. Il faut créer l'avenir. Frédéric Vossier, auteur de nombreuses pièces, docteur en philosophie, aujourd'hui conseiller artistique au TNS (Théâtre national de Strasbourg), est également l' (...)


En savoir plus sur "Ludwig, un roi sur la lune"


Couverture du livre Pour une politique du spectacle vivant : chroniques aller-retour : 1997-2014

.. Pour une politique du spectacle vivant : chroniques aller-retour : 1997-2014

- Fabien Jannelle

- les Solitaires intempestifs, Besançon, France


Pour une politique du spectacle vivant réunir des articles que l'auteur a écrits au fil de l'actualité politique et professionnelle. Ceux-ci traitent aussi bien de la politique du spectacle vivant, de la crise de la diffusion et de la production que de la question du public ou du rayonnement international et furent édités dans diverses revues. Il en a sélectionné neuf et a ajouté à chacun d'eux un «commentaire». Ces compléments, «Chroniques aller-retour : 1997-2014», apportent un éclairage autre et permette (...)


En savoir plus sur "Pour une politique du spectacle vivant : chroniques aller-retour : 1997-2014"


Couverture du livre Antoine et Cléopâtre

.. Antoine et Cléopâtre

- Tiago Rodrigues

- les Solitaires intempestifs, Besançon, France


Cléopâtre pense : ses fautes sont des étoiles. Les fautes d'Antoine sont innombrables. Mais ses fautes sont ce qu'il a de meilleur. Ses fautes se voient la nuit. Elles sont la lumière qu'il projette sur les autres. Elles sont ce qu'il ne peut changer. Elles sont ce qu'il ne peut choisir. Elles sont ce que Rome ne pourra jamais éteindre. Même à Rome, Antoine sera une nuit pleine de fautes étincelantes. Cléopâtre pense : je suis la faute la plus lumineuse d'Antoine. Et Antoine fautera encore. Tiago Rodrig (...)


En savoir plus sur "Antoine et Cléopâtre"


Couverture du livre Sales gosses

.. Sales gosses

- Mihaela Michailov

- les Solitaires intempestifs, Besançon, France


Tu es juste un cas. Le cas de «la violence à l'école». Causes et effets. Tu es juste un pourcentage dans une statistique. Tu es la petite fille qu'ils ont montrée à la télévision. Tu es la petite fille qu'ils ont postée sur YouTube. Tu es la petite fille qui a eu six mille vues en trois jours. Tu es un commentaire. Tu es le témoignage des autres. Une petite fille rêveuse, punie par son professeur durant une leçon fondamentale sur la démocratie, devient la cible de ses camarades de classe. Une pièce coup- (...)


En savoir plus sur "Sales gosses"


Couverture du livre Vents contraires

.. Vents contraires

- Jean-René Lemoine

- les Solitaires intempestifs, Besançon, France


Je ne te refuse pas mon corps. Je le mets à ta disposition, jusqu'à la satiété. Je veux seulement que tu acceptes la liberté, la fluidité, le va-et-vient, la circulation de mon désir... Dans trois ans, dans dix ans, comment nous aimerons-nous ? Qui dit que nous ferons l'amour ? Nous ne ferons probablement plus l'amour, nous n'aurons plus envie, c'est comme ça, c'est la banalité de la passion. Mais la disparition progressive du désir ne nous affectera pas outre mesure, car nous possédons désormais une vision (...)


En savoir plus sur "Vents contraires"


Couverture du livre Anatomie d'un désir, Suivi de Médéas

.. Anatomie d'un désir, Suivi de Médéas

- Lina Prosa

- les Solitaires intempestifs, Besançon, France


Je cours vers Médée. Je la touche. Comme on touche une porte ouverte. Je la porte à pleins bras avec la force d'un lion, je la berce comme on berce une amante détruite par le deuil, je sais qu'elle a tué ses enfants mais qui à présent est en mesure de s'occuper de sa douleur ? Je la serre avec force contre moi. Nos corps sont enlacés, seule la bouche est libre, nous chantons ensemble, «Toi qui descends des étoiles...» Deux textes traversés par le personnage de Médée. Anatomie d'un désir : « (...)


En savoir plus sur "Anatomie d'un désir, Suivi de Médéas"


Couverture du livre Petits contes d'amour et d'obscurité, Les illisibles, Quelqu'un est Marie

.. Petits contes d'amour et d'obscurité, Les illisibles, Quelqu'un est Marie

- Lazare

- les Solitaires intempestifs, Besançon, France


Devant son regard privé de lumière je sentais son esprit ne pas trouver quoi dire. Comment ce que je lui expliquais aurait-il pu avoir pour lui une utilité même insignifiante ? Il vivait parmi les lapins au fond d'une grotte magique d'où filtraient et s'enfuyaient des débris de raison. Petits Contes d'amour et d'obscurité sont de courtes histoires qui sondent l'intériorité, ce qui reste lorsque les illusions se réalisent se brisent. On y croise une galerie de personnages surprenants : Léonard, Jérôme et (...)


En savoir plus sur "Petits contes d'amour et d'obscurité, Les illisibles, Quelqu'un est Marie"


Couverture du livre Le théâtre comme pensée

.. Le théâtre comme pensée

- Olivier Saccomano

- les Solitaires intempestifs, Besançon, France


«Le théâtre», qu'entendez-vous par là ? Le nouage incertain, à une certaine heure, de quelques acteurs, d'un public et d'une trame répétée de paroles et d'actions. Et vous dites qu'il y a là une expérience de pensée ? Ça arrive. Et comment cela arriverait-il ? Discrètement, par une série de déplacements : un mouvement de suspension s'engage, qui devient presque indiscernable d'un mouvement de conversation. Vous n'avez pas une métaphore ? Une opération à coeur ouvert. Un acte de montage à l'intér (...)


En savoir plus sur "Le théâtre comme pensée"


Couverture du livre Nécessaire et urgent, Suivi de La Condition des soies

.. Nécessaire et urgent, Suivi de La Condition des soies

- Annie Zadek

- les Solitaires intempestifs, Besançon, France


Que savons-nous en vérité ? Étions-nous même seulement nés ? Qui aurait pu nous en parler ? Quel frère ou quelle soeur aînée aurait pu tout nous raconter ? N'avons-nous pas tout imaginé ? Tout inventé en réalité ? Cette histoire d'incrédulité (sur mille six cents, sept seulement !) ? Cette histoire de culpabilité : les avaient-ils abandonnés ? Auraient-ils pu faire autrement ? Toute cette histoire de désespoir ? De cauchemars ? De chambre à part ? De refuser d'être touché(e) ? Les questi (...)


En savoir plus sur "Nécessaire et urgent, Suivi de La Condition des soies"


Couverture du livre Tristesse et joie dans la vie des girafes

.. Tristesse et joie dans la vie des girafes

- Tiago Rodrigues

- les Solitaires intempestifs, Besançon, France


TCHEKHOV. - Un jour, j'ai fait un travail sur une mouette, mais ce n'était pas tout à fait sur une mouette. C'était sur les choses qui me touchent, qui m'irritent, et que je trouvais importantes. C'est la seule chose qui m'intéresse. Ton travail peut parler des girafes mais il ne faut pas qu'il soit sur les girafes. Il faut qu'il soit sur les choses importantes pour toi. Qu'est-ce qui est réellement important pour toi ? Tristesse et joie dans la vie des girafes est un parcours initiatique. Girafe est une (...)


En savoir plus sur "Tristesse et joie dans la vie des girafes"


Couverture du livre Les bas-fonds

.. Les bas-fonds

- Maxime Gorki

- les Solitaires intempestifs, Besançon, France


Quand je suis saoul, tout me plaît. Mmoui. Il fait ses prières ! Parfait ! L'homme, il peut croire ou ne pas croire... ça le regarde ! L'homme - il est libre. Il paye toujours pour tout ; pour sa croyance, pour son incroyance, pour l'amour, pour l'intelligence - l'homme paye toujours lui-même, et c'est pour ça qu'il est - libre !. L'homme, c'est ça la vérité ! C'est quoi, l'homme ?. Ce n'est pas toi, ce n'est pas moi, ce n'est pas eux. Non ! - c'est toi, moi, eux, c'est le vieux, et Napoléon, et Mahomet. En (...)


En savoir plus sur "Les bas-fonds"


Couverture du livre Mon chien-dieu

.. Mon chien-dieu

- Douna Loup

- les Solitaires intempestifs, Besançon, France


Mais nous on a fait revenir le chien parmi les vivants, alors c'est l'inverse... Notre Anubis, il est peut-être là pour soigner les vivants ? Pour les faire devenir plus vivants, les faire devenir des... des quoi ? On peut pas être des ancêtres en étant vivants, alors on peut devenir quoi, ici, grâce à Anubis ?


En savoir plus sur "Mon chien-dieu"


Couverture du livre La mélopée du petit barbare

.. La mélopée du petit barbare

- Julien Mages

- les Solitaires intempestifs, Besançon, France


Oui, j'ai eu peur, j'ai senti la colère, une immense colère, alors j'ai continué... J'ai continué à faire le mal, oh, pas sur les autres, ni sur des animaux, non, je les aime trop, j'ai décidé de cracher sur les autres, ceux qui voulaient l'enfant sage, ceux qui vivent en refusant tout, j'ai craché sur eux et je me suis mis une aiguille dans le bras pour voir ce que ça fait, j'ai frappé et me suis fait tabasser pour voir ce que ça fait, je me suis évadé, j'ai braqué, giflé, dealé, dormi sur le trottoir pour (...)


En savoir plus sur "La mélopée du petit barbare"


Copyright : Studio 108 2004-2019 - Informations légales - Vous êtes éditeur ?
Programmation : Olf Software - Infographie, XHTML/CSS : Gravelet Multimédia - Graphisme : Richard Paoli