La clef du labyrinthe / Passion du livre

Recherche simple

Recherche avancée

Recherche multi-critères








Recherche avancée

.. La clef du labyrinthe

Couverture du livre La clef du labyrinthe

Auteur : Claude Lafargue

Date de saisie : 20/11/2010

Genre : Jeunesse à partir de 13 ans

Editeur : les Alchimistes du verbe, Beaufou, France

Prix : 13.00 €

ISBN : 9782917013182

GENCOD : 9782917013182

Sorti le : 12/10/2010

en vente sur


  • La présentation de l'éditeur

Un soir pas comme les autres, Morgane et Athanor Feucage pénètrent dans le laboratoire secret de leur mère, fée des temps modernes.
Expédiés par magie sur le Monde du Labyrinthe, ils vont devoir affronter une quête à laquelle ils ne sont pas préparés.
Heureusement pour eux, Victor le clopathe se lance à leur recherche pour les épauler dans une aventure truffée d'humour, de rebondissements mais aussi de drames.
Car le Labyrinthe est tout, sauf un camp de vacances !

Extrait : "La formule aussitôt prononcée, le plancher se mit à vibrer. Les lumières vacillèrent et les appareils électriques crépitèrent. Morgane lâcha le fascicule et se prit la tête entre les mains. Athanor se leva précipitamment et se jeta sur sa soeur en hurlant : "Qu'est-ce que tu as fait ? Mais qu'est-ce que tu as fait ?"





  • Les premières lignes

Le Pays des Clopathes

Il était encore une fois, dans une petite ville du Pays des Clopathes, une maison. Coiffée d'un beau toit de chaume, habillée d'une robe de murs crépis de blanc, elle se dressait sur une colline dos de grenouille, verte et lisse au lointain. L'hiver, ses volets paupières chocolat au lait se refermaient lentement sur son sommeil. L'été, ils lui servaient aussi de lunettes pour se protéger des rayons du soleil, et rester fraîche à l'heure de la sieste.
Dans cette maison vivait une famille : Adral et Ombeline Feucage, les parents. Morgane et Athanor Feucage, les enfants. Adral Feucage était un papa comme tous les papas : grand, fort, travailleur et gentil même s'il réprimandait Morgane et Athanor lorsqu'ils faisaient une bêtise, récoltaient une punition ou une mauvaise note à l'école. Ombeline Feucage était une maman comme toutes les mamans : belle, douce, gentille même si, comme son mari, elle grondait ses enfants également quand ils se disputaient, salissaient leurs habits ou mettaient leurs chambres sens dessus dessous. Morgane et Athanor étaient des enfants comme tous les enfants : beaux, gentils, intelligents, turbulents et pas toujours sages. Bref ! Une famille comme voudraient l'être toutes les familles : heureuse !
Comme dans la plupart des maisons du Pays des Clopathes, il y avait chez les Feucage un clopathe.


Copyright : Studio 108 2004-2017 - Informations légales - Vous êtes éditeur ?
Programmation : Olf Software - Infographie, XHTML/CSS : Gravelet Multimédia - Graphisme : Richard Paoli