Ame et archétypes / Passion du livre

Recherche simple

Recherche avancée

Recherche multi-critères








Recherche avancée

.. Ame et archétypes

Couverture du livre Ame et archétypes

Auteur : Marie-Louise von Franz

Traducteur : Monique Bacchetta | Jeanne Kohli-Dangel | Etienne Perrot

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Psychologie, Psychanalyse

Editeur : la Fontaine de Pierre, Paris, France

Prix : 25.00 €

ISBN : 978-2-902707-51-5

GENCOD : 9782902707515

en vente sur


  • La dédicace de l'auteur

Au fil des articles qui composent Ame et archétypes, nous pénétrons dans la profondeur de la psyché et en explorons les richesses. Comme dans les contes de fées ou les rêves qui, souvent, servent de base aux explications de Marie-Louise von Franz sur la nature de l'âme, nous partons à l'aventure, en quête de facettes inconnues de notre personnalité, de notre identité. Sur notre chemin, nous rencontrons des visages familiers ou des figures archétypiques, des êtres ou des animaux qui, soudain, se révèlent être symboliques et nous permettent, dans une sorte d'activation de la psyché, d'accueillir les processus inconscients et d'élargir notre champ de conscience. Il en résulte une sorte d'adéquation à notre propre nature, à la nature. Et ce travail, qui s'opère à l'intérieur de nous, transparaît et rayonne dans notre monde extérieur. Cessant d'être des numéros dans la masse collective, nous en venons peu à peu à être des individus à part entière, reliés les uns aux autres par une compréhension profonde et aimante de la nature humaine. C'est dire si le chemin de l'individuation, tel que le conçoivent C.G. Jung et Marie-Louise von Franz, donne un sens à la vie.

Monique Bacchetta, une traductrice de l'ouvrage



  • La présentation de l'éditeur

Les archétypes, à la manière des instincts, façonnent les comportements humains. Lorsque nous nous mettons à l'écoute de nos rêves ou laissons monter en nous des images, des impressions ou des émotions, nous entrons peu à peu en contact avec la profondeur de l'inconscient, avec les structures archétypiques. Et un dialogue s'instaure entre l'inconscient et le conscient, un dynamisme se crée, qui mène à une certaine réalisation de soi.
Parmi les grandes images archétypiques qui jalonnent ce chemin que C.G. Jung a appelé «processus d'individuation», nous pouvons rencontrer dans nos rêves un animal secourable, un arbre de vie, l'esprit du mal, le royaume de l'au-delà, la grande Mère, le Père esprit, ou encore des mandalas, des formes géométriques évoquant la totalité... Souvent, ce sont des lieux et des personnages familiers qui incarnent ces entités, conférant à notre quotidien une ampleur nouvelle.
Pour décrire et expliciter les processus inconscients et leur intégration dans notre monde conscient, Marie-Louise von Franz part fréquemment dans cet ouvrage, comme dans un grand nombre de ses écrits, de contes de fées, de mythes, de légendes et de rêves.

Marie-Louise von Franz (1915-1998) a été l'une des plus proches collaboratrices de C.G. Jung. Avec une grande acuité de pensée et une implication de tout son être, elle a approfondi de nombreux aspects du monde intérieur. À côté d'études très fouillées sur les contes de fées, elle s'est consacrée à l'alchimie, à l'analyse du rôle des nombres, aux rapports entre la matière et la psyché et, aussi, aux liens existant entre l'individu et la collectivité.





  • Les premières lignes

Si nous nous penchons sur les expériences vitales qui ont l'individu pour théâtre, il ne fait aucun doute qu'on y assiste à une évolution. C.G. Jung a donné à celle-ci le nom de processus d'individuation. Ce processus a d'une part l'aspect d'un courant vital inconscient ; c'est le passage au stade d'adulte, l'arrivée à la maturité et l'acheminement vers la mort. Il ne diffère pas alors de celui par lequel le gland devient chêne, la génisse se change en vache et l'enfant en vieillard. Mais d'autre part - et c'est là l'individuation au sens strict -, c'est un passage à la conscience qui, élargissant constamment son cercle, conduit à la réalisation consciente et à l'actualisation d'une totalité originelle. En tant que totalité virtuelle, celle-ci fait son apparition dès la petite enfance dans les rêves et les phantasmes sous forme de symboles qui se manifestent à nouveau au cours des périodes de transformation, telles que la puberté, le milieu de la vie ou encore les phases critiques de l'existence. (p. 161-162)


Copyright : Studio 108 2004-2019 - Informations légales - Vous êtes éditeur ?
Programmation : Olf Software - Infographie, XHTML/CSS : Gravelet Multimédia - Graphisme : Richard Paoli