L'essentiel du karaté shôtôkan : kihon-kata-kumité, technique-enchaînement, combat / Passion du livre

Recherche simple

Recherche avancée

Recherche multi-critères








Recherche avancée

.. L'essentiel du karaté shôtôkan : kihon-kata-kumité, technique-enchaînement, combat

Couverture du livre L'essentiel du karaté shôtôkan : kihon-kata-kumité, technique-enchaînement, combat

Auteur : Stéphane Fauchard

Date de saisie : 11/07/2012

Genre : Sports

Editeur : Budo, Noisy-sur-Ecole, France

Collection : Karaté, n° 607

Prix : 25.00 €

ISBN : 978-2-84617-109-0

GENCOD : 9782846171090

Sorti le : 11/09/2006

en vente sur


  • La présentation de l'éditeur

Ce livre contient l'essentiel du karaté du style shôtôkan : kihon (le travail technique), kata (les enchaînements codifiés) et kumite (entraînement au combat). L'auteur, Stéphane Fauchard, présente un karaté pédagogique dans le canon de l'art. Tout ce qu'il faut savoir pour atteindre la ceinture noire est contenu dans cet ouvrage remarquablement illustré. Il n'a pas hésité non plus à s'entourer des plus éminents experts et champions français - G. Bigot (7e dan), A. Boutboul (8e dan), S. Chouraqui (8e dan), G. Gruss (8e dan), G. Sauvin (8e dan) - qui apporte à ce livre la touche de créativité tirée de l'expérience qui caractérise la pratique des grands champions.
Premier style dans le monde par son nombre d'adeptes, le style shôtôkan représente la quasi totalité des écoles françaises. Ce livre est un ouvrage fondamental.





  • Les premières lignes

Un peu d'histoire...

Au XVIe siècle
La Chine occupe l'archipel des Ryûkyû (Okinawa). Des échanges de techniques de combat ont lieu entre l'occupant chinois et les Okinawaiens.

Fin du XIXe siècle
Différents styles de karaté ou Tode (main de Chine) apparaissent dans les différentes villes de l'île d'Okinawa : le Nahate, le To ma ri te et le Shurite qui deviendra le Shorin-ryû puis le Shôtôkan.

1905
Maître Itosu crée les katas Pinan (qui seront par la suite appelés Heian).

1907
Introduction officielle du karaté dans les écoles d'Okinawa.

1921
Gichin Funakoshi organise une démonstration devant le futur empereur Hiro Hito.

1922
Maître Funakoshi part pour Tokyo. Avec Makoto Gima, ils effectuent de nombreuses démonstrations, dont une, au Kôdôkan de Maître Jigoro Kano (créateur du judo).

1929
Installé au Japon, maître Funakoshi change l'idéogramme kara par un autre, de prononciation similaire, mais au sens différent : le karaté «main de Chine», devient le karaté «main vide», puis assez rapidement karate-dô, «la voie de la main vide».
Gichin Funakoshi

1930 - 1945
Yoshitaka Funakoshi, le fils de Maître Funakoshi, fait évoluer le karaté de son père, en un style long et puissant, proche du karaté shôtôkan actuel.

1953
Henry Plée ouvre le premier dojo de karaté en Europe, rue de la montagne Sainte Geneviève, à Paris. Il y fait venir les premiers experts japonais (Oshima, Kase, Murakami...).

1957
Mort de Gichin Funakoshi. Organisation des premiers Championnats du Japon (victoire de Hirokazu Kanazawa en combat et en kata).

1970
Les premiers Championnats du monde de karaté ont lieu à Tokyo (victoire du Japon).

1972
L'équipe de France, composée de A. Setrouk, D. Valéra, F. Petitdemange, G. Gruss, G. Sauvin, P. Lenoir et F. Didier devient championne du monde à Paris.

Aujourd'hui,
Le karaté est pratiqué dans le monde entier, principalement dans sa forme sportive.
Gichin Funakoshi est considéré comme le père du karaté moderne


Copyright : Studio 108 2004-2018 - Informations légales - Vous êtes éditeur ?
Programmation : Olf Software - Infographie, XHTML/CSS : Gravelet Multimédia - Graphisme : Richard Paoli