Sauver les livres et les hommes / Passion du livre

Recherche simple

Recherche avancée

Recherche multi-critères








Recherche avancée

.. Sauver les livres et les hommes

Couverture du livre Sauver les livres et les hommes

Auteur : Romain Gubert | Michaeel Najeeb

Date de saisie : 26/10/2017

Genre : Documents Essais d'actualité

Editeur : Grasset, Paris, France

Collection : Document

Prix : 17.00 €

ISBN : 9782246863199

GENCOD : 9782246863199

Sorti le : 11/10/2017

en vente sur


  • La présentation de l'éditeur

Lorsque Mossoul tombe aux mains de Daech, plusieurs dizaines de milliers de Chrétiens fuient la plaine de Ninive, au nord de l'Irak. Mais pas seulement : il y a là aussi des enfants, des femmes, des vieillards, des familles entières, de toute confessions et origines. En quelques heures, ils abandonnent leurs maisons, leurs églises et leurs cimetières, fuyant un assaut de haine et de cruauté. Ils quittent cette terre, celle de Noé, d'Abraham et de saint Thomas, la leur depuis deux millénaires.
Au cours d'une incroyable épopée, un prêtre, le père Michaeel Najeeb, sauve plusieurs centaines de manuscrits vieux de plusieurs siècles que les djihadistes ont juré de réduire en flamme, comme ils ont détruit Palmyre ou saccagé le tombeau de Jonas. Au péril de sa vie, ce dominicain né à Mossoul nettoie, restaure et protège ces textes sacrés de la haine des pillards.
Au cours de ce long exode, cruel, inhumain, il sauve aussi des familles, les nourrit, les loge, les encourage, chrétiens, Yézidis ou musulmans, tous enfants du désastre. L'arche se cherche un capitaine, qui remercie Dieu de l'avoir choisi. Parfois le destin est une grâce.
Ce récit exceptionnel raconte une épopée, à hauteur d'homme. Celle d'un homme qui s'est juré de sauvegarder les livres pour sauver les hommes et leurs racines de la folie.

Né à Mossoul dans une famille de rite chaldéen, Michaeel Najeeb entre chez les dominicains à vingt-quatre ans. Ordonné prêtre par Mgr Claverie en 1987, il vit aujourd'hui à Erbil, au Kurdistan irakien.
Romain Gubert est rédacteur en chef international au Point.





  • La revue de presse Macha Séry - Le Monde du 26 octobre 2017

La littérature, digue contre l'anéantissement et source de consolation en temps de guerre. La préserver, c'est sauver une part essentielle des hommes...
Natif de Mésopotamie, l'un des berceaux de la chrétienté, le père Michaeel Najeeb a contracté une passion pour les textes anciens lorsqu'il s'est attelé à référencer le fonds de la bibliothèque du couvent de Mossoul (que l'EI transformera par la suite en centre de torture). Un trésor : la plus importante collection privée d'Irak, au coeur de cette région où l'écriture fit son apparition il y a 5 000 ans. Là se côtoyaient des parchemins en latin du IXe siècle, l'ouvrage en langue arabe d'un clerc musulman du XIIIe, des incunables du XVIe, des précis de médecine, des traités d'astronomie... Un patrimoine rare que le dominicain, avec une dizaine de jeunes formés à cette tâche, a entrepris de numériser à partir des années 1990, dès lors que se sont multipliées les persécutions (vexations, assassinats) contre les chrétiens d'Irak. Soit 8 000 ouvrages, dont un quart partira effectivement en fumée lorsque la ville tombera aux mains des djihadistes, en 2014.


Copyright : Studio 108 2004-2017 - Informations légales - Vous êtes éditeur ?
Programmation : Olf Software - Infographie, XHTML/CSS : Gravelet Multimédia - Graphisme : Richard Paoli