Se libérer de la dépendance affective : prendre un nouveau départ en 5 semaines / Passion du livre

Recherche simple

Recherche avancée

Recherche multi-critères








Recherche avancée

.. Se libérer de la dépendance affective : prendre un nouveau départ en 5 semaines

Couverture du livre Se libérer de la dépendance affective : prendre un nouveau départ en 5 semaines

Auteur : Claude-Marc Aubry

Illustrateur : Sophie Lambda

Date de saisie : 15/08/2017

Genre : Guides et conseils pratiques

Editeur : Jouvence, Bernex, Suisse

Collection : Mon coach bien-être, n° 10

Prix : 9.90 €

ISBN : 9782889118601

GENCOD : 9782889118601

Sorti le : 23/06/2017

en vente sur


  • La présentation de l'éditeur

Une personne dépendante cherche à combler son manque affectif puissant par un apport extérieur. Pourtant, aucune relation amoureuse, amicale, professionnelle ou familiale ne peut se réduire à combler un vide...

Le premier pas pour se libérer de ces liens malsains consiste à reconnaître la dépendance affective et à identifier ses origines.

Avec des exercices pratiques et des conseils avisés, cet ouvrage offre l'opportunité de changer de cap en modifiant comportements et croyances limitantes.

Un coaching efficace en 5 semaines !

Claude Marc Aubry a exercé de nombreuses années comme psychologue et, parallèlement, a été enseignant formateur pour les assistants sociaux. Il a également créé les «Ateliers Paroles de Femmes» et accompagne des personnes en processus de changement. Il est déjà auteur de Chasser la déprime et profiter de la vie (Éditions Dangles) et de Heureux en Amour (Flammarion).





  • Les premières lignes

AVERTISSEMENT EN GUISE DE PRÉAMBULE

Imaginez que dans la très sérieuse revue American Journal of Epidemiology, les chercheurs affirment que les hommes qui vivent avec une femme dont ils se plaignent de ne pas être aimés ont trois fois plus de risque que les autres de développer un ulcère.

Et, sur mille femmes à qui l'on venait de diagnostiquer un cancer du sein, on a recensé deux fois plus de décès au bout de cinq ans parmi celles qui ont assuré avoir reçu trop peu d'affection dans leur vie. Enfin, une autre étude indique que, parmi les hommes souffrant de maladie cardiaque, ceux qui s'estiment aimés par leur femme présentent deux fois moins de symptômes que les autres.

Si vous posez la question à un médecin, il vous donnera des explications scientifiques à ces propos. Il vous expliquera que notre cerveau et nos émotions jouent un rôle majeur sur notre rythme cardiaque et notre système immunitaire, qui est dirigé par les hormones produites par l'hypophyse, une glande dans le cerveau.

Tous les chercheurs s'accorderont pour vous dire que les idées noires que génère le sentiment de ne pas être aimé perturbent la réponse immunitaire, mettent les artères sous pression, et entraînent la production d'acides dans l'estomac.

Par contre se sentir bien, et en particulier se sentir aimé (par son conjoint, mais aussi par les autres membres de sa famille et ses amis), stimule les capacités d'autoguérison du corps.

C'est avec un travail sur soi qui s'appuie sur les prodigieuses victoires de la psychologie (pour mieux se comprendre, et mieux comprendre les autres) que nous mettons le plus de chances de notre côté pour vivre des jours heureux le plus souvent possible. De nos jours, le Dr Bernie Siegel, médecin ayant étudié l'influence du psychisme sur la santé, affirme : «Les gens qui travaillent sur eux-mêmes et évoluent réussissent à prolonger leur vie en réalisant des exploits qualifiés de miraculeux par la médecine.»

Chère lectrice, cher lecteur, je vais commencer par vous raconter une histoire :

(...)


Copyright : Studio 108 2004-2018 - Informations légales - Vous êtes éditeur ?
Programmation : Olf Software - Infographie, XHTML/CSS : Gravelet Multimédia - Graphisme : Richard Paoli