Face à Médée / Passion du livre

Recherche simple

Recherche avancée

Recherche multi-critères








Recherche avancée

.. Face à Médée

Couverture du livre Face à Médée

Auteur : François Cervantès

Date de saisie : 15/06/2017

Genre : Théâtre

Editeur : les Solitaires intempestifs, Besançon, France

Collection : Bleue

Prix : 12.00 €

ISBN : 9782846815161

GENCOD : 9782846815161

Sorti le : 23/05/2017

en vente sur


  • La présentation de l'éditeur

Jusque-là, il n'y avait rien à raconter sur nous, nous étions sortis de l'histoire
L'exil était notre pays
C'était un beau pays, car tu étais avec moi
La terre est une demeure étrangère, c'est la découverte des amants
Moi, je ne peux plus quitter cet amour, je resterai dans le feu
Je n'ai nulle part où aller
On ne peut pas aimer, et puis ne plus aimer, je ne peux pas comprendre ça
Je ne voulais pas que ta fidélité, je voulais ton éternité, je voulais que tu te convertisses à l'amour, et que tu sois fidèle à l'amour
Tu imagines la fidélité des vagues pour la mer, de la rouille pour le fer, des flammes pour le feu ?

François Cervantès, après une formation d'ingénieur, étudie le théâtre à l'Espace Acteur de Paris puis à Montréal avec Eugène Lion. Il écrit pour le théâtre depuis 1981 et est également auteur de nouvelles, romans, et textes critiques. En 1986, il crée la compagnie L'Entreprise et en assure la direction artistique, à la recherche d'un langage théâtral qui puisse raconter le monde d'aujourd'hui. Les rencontres qu'il fait lors des tournées internationales l'ont fait aller vers l'origine du théâtre d'une part, et vers une écriture contemporaine d'autre part, directement en prise avec le réel, cherchant le frottement entre réel et imaginaire. Cette recherche a provoqué des confrontations avec des arts voisins : poésie, littérature, musique, art du clown, art du cirque, art du masque... François Cervantès dirige des ateliers de formation en France et a l'étranger pour des artistes de théâtre ou de cirque. Il est artiste associe au CNSAD, Conservatoire national supérieur d'art dramatique (2015-2017). Il fait partie de la «Bande» d'artistes associés au théâtre du Merlan, scène nationale de Marseille (2015-2018).





  • Les premières lignes

HAYET. - Là-bas, devant la mer, il y a un monde fou
Ils viennent pour un mariage
Un grand mariage
Depuis ce matin, les gens arrivent
Un grondement se mêle au bruit de la mer

Anna a un mouvement vif.

CATHERINE. - C'est une cérémonie impressionnante Le parvis de l'église donne sur une immense place au coeur de la ville

HAYET. - La foule n'arrête pas de grossir Elle recouvre tout, on ne voit plus le sol

CATHERINE. - L'église est déjà pleine, les portes sont fermées, les gens ne pourront pas entrer

HAYET. - Mais ils vont participer à la fête : jeter des fleurs, applaudir

CATHERINE. - Des Rolls sont garées sur les trottoirs

HAYET. - Oui

CATHERINE. - Des limousines déposent des personnages en grande tenue

HAYET. - Des femmes extravagantes

CATHERINE. - Des chefs d'État, des photographes, des gardes du corps, des ministres, le maire, le premier secrétaire, des hommes d'affaires, des diplomates, des acteurs, des actrices, des journalistes, des romanciers, des poètes

HAYET. - Des scientifiques, des neurochirurgiens, un explorateur de l'Arctique, des pilotes, des athlètes, des banquiers, des ethnologues, des historiens, des militaires, des fonctionnaires, des religieux, des flics, des voyous, des trafiquants, des marchands d'armes, des marchands d'or

CATHERINE. - Des libraires, des professeurs d'université, des juges, des avocats, des magistrats, des urbanistes, des industriels, des prostituées, des petits commerçants, des linguistes, des infirmières, des astronomes

HAYET. - Des boxeurs, des chevaliers de la Légion d'honneur, des chevaliers des Arts et des Lettres, des bacheliers, des groupes scolaires, des éducateurs, des marins, des pêcheurs, des dealers, des serveurs, des pique-assiette, des hommes à tout faire, des chômeurs, des transsexuels, des coiffeurs, des jumeaux, des boulangers, des alcooliques

CATHERINE. - Il y a même des morts

ANNA. - Ah bon ?

CATHERINE. - Oui. J'ai aperçu mon père qui se tient contre une grille

(...)


Copyright : Studio 108 2004-2019 - Informations légales - Vous êtes éditeur ?
Programmation : Olf Software - Infographie, XHTML/CSS : Gravelet Multimédia - Graphisme : Richard Paoli