Paiement accepté / Passion du livre

Recherche simple

Recherche avancée

Recherche multi-critères








Recherche avancée

.. Paiement accepté

Couverture du livre Paiement accepté

Auteur : Ugo Bienvenu

Date de saisie : 04/07/2017

Genre : Bandes dessinées

Editeur : Denoël Graphic, Paris, France

Prix : 21.90 €

ISBN : 978-2-207-13466-5

GENCOD : 9782207134665

Sorti le : 18/05/2017

en vente sur


  • La présentation de l'éditeur

La date : 2058. Le metteur en scène Charles Bernet travaille au couronnement de trente années d'une carrière glorieuse en préparant son prochain film, basé sur un scénario mûri depuis sa jeunesse. Il mène une vie agréable dans sa merveilleuse villa robotisée, avec son épouse à la jeunesse quasi-éternelle, entre haute visibilité médiatique et stratégies fines pour réunir le financement de son nouveau projet. Le tournage commence, mais un brutal accident de train l'interrompt, laissant Charles paralysé sur un lit d'hôpital. Gustave, un assistant au talent prometteur, est choisi pour prendre sa suite. Son inexpérience va-t-elle détruire ce que Charles considère comme le projet d'une vie ? Et comment un mystérieux professeur de Scrabble rencontré lors de sa rééducation va-t-il lui apprendre à surmonter cette épreuve terrible ?
D'un simple coup du sort dans une existence à son zénith, Ugo Bienvenu tire un livre singulier, profond et ironique, réfléchissant sur la nature de la création, sur l'ambition, la perte de contrôle et les vicissitudes du 7e Art, thèmes que connaît fort bien ce jeune loup de l'animation française. Un album aux images saisissantes, à la narration cinématographique, aux chatoiements pop, évocation panoramique et intimiste d'un futur si proche qu'il pourrait être notre présent. Avec ce nouveau pas dans la bande dessinée après son adaptation réussie du Sukkwan Island de David Vann, Ugo Bienvenu, réalisateur remarqué pour ses clips, ses courts-métrages, actuellement à l'oeuvre sur son premier long, confirme son inscription dans la tradition réaliste française incarnée par Raymond Poïvet ou Paul Gillon, qu'il prolonge et renouvelle en lui apportant l'énergie et les codes de sa génération.





  • La revue de presse Xavier Ridel - Les Inrocks, juillet 2017

Après avoir adapté Ant-Man chez Marvel, Ugo Bienvenu sort «Paiement accepté», une BD de science-fiction, qui lui permet de parler de notre temps et de ses dérives.


  • La revue de presse Frédéric Potet - Le Monde du 25 mai 2017

Paiement accepté est une plongée dans l'univers du cinéma, racontée avec les codes narratifs de celui-ci - en dessins...
On ne regarderait pas de si près cet album au propos un peu usé - comment concilier création artistique et industrie culturelle - si Ugo Bienvenu ne s'était pas appliqué à mêler astucieusement le fond et la forme. Son récit a la facture d'un story-board cinématographique, avec ses plans de coupe jamais gratuits, ses ellipses audacieuses, ses voix off... Le récit se déroule en France, mais une lumière hollywoodienne baigne le pays, impression renforcée par la présence de villas qu'on croirait avoir été dessinées par Frank Lloyd Wright. Donald, le producteur ami, est le sosie de l'actuel président des Etats-Unis, alors qu'un mécène véreux a la tête de Gérard Depardieu : Ugo Bienvenu s'amuse à souligner qu'on peut, dans la bande dessinée, s'offrir le casting de son choix sans se ruiner.


  • La revue de presse Stéphane Jarno - Télérama du 24 mai 2017

Paiement accepté aurait aussi bien pu se passer dans les années 1950 ou 1970, quelque part entre Mulholland Drive et Saint-Nom-la-Bretèche. Particulièrement réussi, ce flottement spatio-temporel confère un charme bizarre, presque «lynchien», à l'album...
Peut-être faut-il pren­dre cet ovni comme un hommage au septième art. Scènes, dialogues, personnages : tout, ici, semble y faire écho. Une passion dévorante qui brasse dans le même élan Claude Sautet, Les Choses de la vie, John Cassavetes, Les Ensorcelés, L'Arrangement ou encore L'Année dernière à Marienbad, et fait de ces cent cinquante pages en Technicolor une authentique gourmandise cinéphilique.



  • Les premières lignes

HA HA HA HA HA HA HA
HA HA HA HA HA HA HA
HA HA HA HA HA HA HA

HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA HA

HA HA HA HA HA HA HA
HA HA HA HA HA HA HA
HA HA HA HA HA HA HA
HA HA HA HA HA HA HA


HA HA HA HA HA HA HA
HA HA HA HA HA HA HA
HA HA HA HA HA HA HA


THE END

UN CHEF D'OEUVRE !

PUTAIN...

ÇA VA ÊTRE UN CLASSIQUE

C'EST CE QUE J'AIME CHEZ TOI, JUNIOR...


Copyright : Studio 108 2004-2017 - Informations légales - Vous êtes éditeur ?
Programmation : Olf Software - Infographie, XHTML/CSS : Gravelet Multimédia - Graphisme : Richard Paoli