Actrice / Passion du livre

Recherche simple

Recherche avancée

Recherche multi-critères








Recherche avancée

.. Actrice

Couverture du livre Actrice

Auteur : Pascal Rambert

Date de saisie : 12/05/2017

Genre : Théâtre

Editeur : les Solitaires intempestifs, Besançon, France

Collection : Bleue

Prix : 14.00 €

ISBN : 9782846815031

GENCOD : 9782846815031

Sorti le : 24/04/2017

en vente sur


  • La présentation de l'éditeur

C'est pour cela que tu es devenue l'actrice que tu es
parce que tu as laissé ton imaginaire s'implanter
dans ton corps
à la manière d'un virus
une actrice c'est un imaginaire dans un corps
qui restitue la condition humaine
quand on voit ça au degré où tu le pratiques on pleure
on envoie des fleurs
on crie bravo à ces êtres qui nous disent
regardez-vous vivre





  • Les premières lignes

I. - EUGENIA
(Eugenia / Galina / Eugeni)

Eugeni et Galina sont sur le canapé. Ils dorment.
Eugenia se réveille brutalement.

EUGENIA. - maman
il y a des soleils
ce sont des roues des tambours de lumière dans le ciel des feux
le dieu de la foudre dit viens
c'est comme des roulements
je nous vois d'en haut contre la barrière de nos jardins vous êtes immobiles
papa assis en pantalon de toile le sécateur d'argent à la main
et toi debout
c'est un miracle de poudre d'or comme on en pare les saints à l'église
vous apparaissez dans l'or vous êtes l'or la joie
le dieu de la foudre hurle il dit viens
viens me rejoindre dans le ciel
arrache-toi à la vie
ta vie terrestre est terminée
regarde-la dans le ciel ta vie
ce trait de nuage c'est le cri quand tu nais
celui-là là ta poitrine qui pointe quand les hommes
disent voilà la jeune fille et que le désir naît
ces deux nuages ce sont tes enfants
Yulia
et Dimitri
ils pleureront pleureront quand ton corps sera arraché à la terre
quand je prendrai ton corps dans mes serres et que je
t'arracherai à la vie terrestre
ils pleurent
ils se tiennent blottis
ils entendent la mort
ils voient le dernier signe dans le ciel celui qui s'interrompt
maman
sauve-moi
je vois le dieu de la foudre il tient dans sa main des chiffres
il dit ce sont des semaines
il dit ce sont des jours
il dit ce sont des heures et puis voilà la dernière minute
maman
j'ai peur maman petite maman protège-moi
papa petit papa protège-moi
je vois l'éclair je vois la forêt je vois le faon et le chasseur qui vise la tête
je vois l'arc la flèche je vois le sang
je m'incline devant l'arbre à l'écorce blanche
je m'incline devant les traces de sang sur l'arbre
la foudre dit c'est ton sang
ce n'est pas le sang du faon
c'est ton sang le sang qui sort de ton corps
parce que tu meurs parce que tu vas mourir Eugenia
(...)


Copyright : Studio 108 2004-2019 - Informations légales - Vous êtes éditeur ?
Programmation : Olf Software - Infographie, XHTML/CSS : Gravelet Multimédia - Graphisme : Richard Paoli