Arlette / Passion du livre

Recherche simple

Recherche avancée

Recherche multi-critères








Recherche avancée

.. Arlette

Couverture du livre Arlette

Auteur : Antoinette Rychner

Date de saisie : 08/03/2017

Genre : Théâtre

Editeur : les Solitaires intempestifs, Besançon, France

Collection : Bleue

Prix : 14.00 €

ISBN : 9782846815000

GENCOD : 9782846815000

Sorti le : 20/02/2017

en vente sur


  • La présentation de l'éditeur

Dans les mythes, t'as des héros victimes de métamorphoses qui finissent délivrés, rendus à eux-mêmes, y s'retrouvent encore plus humains, plus libres et agrandis qu'avant mais çui qu't'étais dans l'temps, papa, n'est jamais r'venu.
Y a eu tell'ment de honte et tell'ment de honte d'avoir honte et tellement de MANQUE.

Si Arlette est bien réelle, c'est toute la réalité qui l'entoure qui fuit, suinte, grince, glisse et se déplace. Arlette a peur d'arriver en retard pour dire un dernier adieu à son père mourant, mais elle tombe sur sa soeur qui ne sait pas quoi se mettre pour aller au remariage de leur père...

Antoinette Rychner propose face à toutes les virtualités qui nous entourent une situation de théâtre qui met en jeu les réalités concurrentes qui nous habitent. Antoinette créé avec Arlette une voyageuse de la conscience. Elle fabrique un personnage pétri de réel ; sa langue, sa vie, ses rencontres sont uniques et particulières, et pourtant, cette plongée dans un univers parallèle à sa propre vie nous entraîne à nous interroger nous-mêmes : que ferions-nous si nous pouvions revivre quelques instants et refaire mieux ces quelques actes manqués.

Née en Suisse en 1979, Antoinette Rychner a été technicienne de spectacle et scénographe. Après des études à l'Institut Littéraire Suisse (Haute École des Arts de Berne) de 2006 à 2009, elle se consacre à l'écriture dramatique et romanesque. En 2013, elle a obtenu le prix SACD de la dramaturgie de langue française pour Intimité Data Storage (Les Solitaires Intempestifs) ; pour la rédaction du Prix, elle a été lauréate du Grand Prix Culturel de Migros Neuchâtel-Fribourg et a bénéficié d'une bourse d'écriture d'une année. Après deux pièces de théâtre et un recueil de nouvelles (Petite collection d'instants-fossiles, éditions de L'Hèbe, 2010), Le Prix est son premier roman.





  • Les premières lignes

1

La dame du rez-de-chaussée

LE RÉCIT. - Un projectile traverse l'espace. Bruit d'impact, bris de verre. Un court silence. Apparaît, par la déchiqueture de sa baie vitrée, une habitante du rez-de-chaussée :

LA DAME DU REZ-DE-CHAUSSÉE. - C'est qui ? V voulez quoi ?

Le Récit. - Il serait encore temps de rallier discrètement l'obscurité, mais l'urgent devoir et les promesses l'emportent, tout comme la politesse.

ARLETTE. - Chu désolée.

LA DAME DU REZ-DE-CHAUSSÉE. - C'est vous qu'avez fait ça ?

ARLETTE. - Pourriez m'ouvrir, siouplaît ?

LA DAME DU REZ-DE-CHAUSSÉE. - Pouviez pas frapper ? App'ler ? Au lieu d'ça, une pierre ! Tenez, la vlà. Z'avez vu ? Z'avez vu ç'que vous...

ARLETTE. - Si c'est moi qu'ai j'té ç'caillou, scusez ! Chu vraiment désolée. Faut dire qu'a pas d'sonnette.

LA DAME DU REZ-DE-CHAUSSÉE. - Non, y a pas d'son-nette. N'a pas d'sonnette, ici.

ARLETTE. - Écoutez c'est pressé, faut qu'j'entre. Siouplaît.

LE RÉCIT. - La dame du rez-de-chaussée toise l'inconnue, sans doute se dit-elle que la fille n'a pas l'air dangereuse, de toute façon :

LA DAME DU REZ-DE-CHAUSSÉE. - Va falloir discuter d'tout ça main'nant qu'la baie est pétée. (Elle fait entrer Arlette.)

Vous vous rendez compte d'la peur qu'vous m'avez faite ? Je r'gardais l'émission, tout à coup j'entends un d'ces chocs ! J'ai pas compris. L'émission, pis la baie qui pète. J'ai cru, chais pas, moi, qu'c'était un agresseur, un cambrioleur. Les terroristes ! J'ai pensé à tout, direct après.

ARLETTE. - J'voulais pas casser vos vitres.

LA DAME DU REZ-DE-CHAUSSÉE. - Quand mon mari va voir.

ARLETTE. - J'vous laisse mes coordonnées. (La tendant.) Ma carte d'identité. On va voir pour les assurances, mais là, faut vraiment qu'j'monte.

LA DAME DU REZ-DE-CHAUSSÉE saisit et examine le titre. - Vous vous app'lez Arlette.

(...)


Copyright : Studio 108 2004-2019 - Informations légales - Vous êtes éditeur ?
Programmation : Olf Software - Infographie, XHTML/CSS : Gravelet Multimédia - Graphisme : Richard Paoli