L'échiquier révélé / Passion du livre

Recherche simple

Recherche avancée

Recherche multi-critères








Recherche avancée

.. L'échiquier révélé

Couverture du livre L'échiquier révélé

Auteur : Pierre Robert d'Alreba

Préface : Luc Giaconia

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Esotérisme

Editeur : Ed. du Cosmogone, Lyon, France

Prix : 35.00 €

ISBN : 978-2-914238-54-0

GENCOD : 9782914238540

en vente sur


  • La dédicace de l'auteur

En regardant un tableau d'une exposition pour enfants où de petits personnages représentaient les cinq aspects de la personnalité, une relation s'établit en mon esprit entre ceux-ci, les cinq sens et les cinq catégories de pièces du jeu d'échecs (tour, cavalier, fou, roi et reine) ? Pourquoi... nul ne le sait ? Tout en approfondissant cette idée sur le papier, je me laissais bientôt aller à tracer d'improbables schémas qui devinrent vite légions au fil des jours et même des nuits. L'échiquier me hantait ! Pendant trois années, je ramenais ainsi pêle-mêle de mes méditations ou de mes rêves les pièces d'un énorme puzzle.
Lorsque le désir de partager me soumit à la terrifiante épreuve de la table d'écriture, j'étais loin de me douter que je venais d'entreprendre un périple de huit autres années autour de l'échiquier et que ce voyage intérieur me ferait aborder des concepts inusités : de spatialisation du temps, de coupure du noeud du coeur, de zodiaque intégré, d'énergie-mère, de localisation de l'ego, de grille universelle, de corps-échiquier, de chaînes karmiques, d'initiations majeures, de seconde mort... J'ignorais surtout que ces connaissances hétéroclites se structureraient pour donner corps à un essai d'échicosophie, et que, pour en arriver là, je ne me servirais finalement que de simples outils, tels le carré ou le rectangle, et de quelques rares symboles (v, f et p) et, qu'alors, l'échiquier apprivoisé se livrerait de lui-même, dans toute sa splendeur.

Pierre Robert d'Alreba



  • La présentation de l'éditeur

Par ses concepts, ses diagrammes et ses schémas analogiques basés sur la géométrie, les mathématiques et la physique, L'échiquier révélé nous dévoile le monde invisible des archétypes, des idées, des schèmes et des racines des nombres qui ordonnent les fondements relationnels de «l'homme-échiquier» et de «l'univers-échiquier».

Pour Pierre Robert d'Alreba en effet, le jeu d'échecs, avec son damier où s'affiche le conflit du blanc et du noir et ses pièces dont chacune à sa marche inexorablement définie, est la lumineuse métaphore et le guide chiffré du devenir humain, d'où le nom d'échicosophie donné à la méthode qu'il a créée pour éclairer notre destin.

La monumentale synthèse présentée dans ce volume rassemble les plus profondes des sagesses, de l'ancienne Chine à Bergson en passant par l'Inde, l'Égypte, la Grèce, la Terre Sainte... Elle s'adosse à une solide culture scientifique où l'alchimie côtoie l'astrophysique. Pierre Robert d'Alreba éclaire nos arcanes les plus secrets dans ce qu'ils ont de minéral, de végétal et d'animal. Il élucide en logicien le processus qui, d'initiation en initiation, élève l'être, dans sa quête d'absolu, jusqu'à cette hauteur où il devient totalement humain, ouvert aux autres, voué à leur service.





  • Les premières lignes

Extrait de la préface du Dr. Luc Giaconia :

Quand j'ai entrepris la lecture du manuscrit de cet ouvrage, je n'avais encore jamais eu de démonstration rationnelle de la certitude qui m'habite depuis quarante ans. Certes, au cours de mes lectures touchant la science du vivant, la physique, la littérature et la philosophie, de nombreux éléments disparates et co-incidents étaient venus renforcer ma conviction.
En cette incarnation qui est la mienne aujourd'hui, en ce nouveau millénaire (supposé) d'évolution, pourquoi m'aurait-il fallu des preuves objectives, alors que tout n'est qu'évidence ? Tout nous est offert, du Rig Véda à la physique quantique, en passant par l'horreur d'Hiroshima, en méditant sur les enseignements du Bouddha et en tentant de les expérimenter, en inhalant le souffle de vérité du Tao-Tô-King, en nous imprégnant de l'oeuvre d'un Kandinsky, d'un Brancusi, d'un Platon, d'un Musashi. Encore faut-il nous y abreuver. Pourquoi chercher des preuves alors que tout n'est qu'évidence ? Pour la nécessité de rendre écologiquement viable le vieux moteur à explosion de la pensée scientifique moderne : le doute ; la possibilité de reproduire un phénomène. Ce qui revient à démontrer que le doute n'est pas permis, dans la mesure où il ne peut avoir valeur d'absolu ; avec pour corollaire un second absolu aussi inexistant que le premier : l'obtention d'un résultat toujours identique pour la même expérimentation du monde phénoménal.
La lecture de Y Échiquier révélé en est tout simplement la démonstration épurée et globale.
Au terme de cette lecture ou relecture, j'ai intégré la dimension de ma fascination pour les portes et les ponts, les fleuves et les sources, architectonies et archétypes symboliques et mystiques ; flux vivant et vivifiant de l'être ; inaltérable et intarissable filiation des êtres éveillés.
Il y a de nombreuses années, j'ai rencontré un découvreur de trésors. Je n'étais qu'un chercheur d'or. J'ai donc entrepris de cheminer à ses côtés et, à ma plus grande joie et pour mon bonheur, j'ai eu la fortune de partager sa découverte.


Copyright : Studio 108 2004-2019 - Informations légales - Vous êtes éditeur ?
Programmation : Olf Software - Infographie, XHTML/CSS : Gravelet Multimédia - Graphisme : Richard Paoli