Contes d'un autre genre / Passion du livre

Recherche simple

Recherche avancée

Recherche multi-critères








Recherche avancée

.. Contes d'un autre genre

Couverture du livre Contes d'un autre genre

Auteur : Gaël Aymon | François Bourgeon | Peggy Nille | Sylvie Serprix

Date de saisie : 21/11/2011

Genre : Jeunesse à partir de 3 ans

Editeur : Talents hauts, Saint-Mandé, France

Prix : 14.80 €

ISBN : 9782362660351

GENCOD : 9782362660351

Sorti le : 17/10/2011

en vente sur


  • La présentation de l'éditeur

La Belle éveillée
Illustré par François Bourgeon

Il était une fois une princesse à qui les fées avaient accordé l'intelligence, le courage et... de terribles cauchemars. A quinze ans, elle se piqua le doigt et sombra dans le sommeil.

Rouge-Crinière
Illustré par Sylvie Serprix

Rouge-Crinière la sanguinaire offrit un jour l'hospitalité à un soldat blessé. Il avait le droit d'aller où bon lui semblait dans le château sauf dans la chapelle. Mais il ne put résister à la curiosité.

Perce-Neige et les trois ogresses
Illustré par Peggy Nille

Perce-Neige n'était pas un prince comme les autres : il refusait de se battre, à la grande honte de son père, qui l'envoya à la mort. Mais le beau prince arriva chez trois ogresses...

Des contes où les princesses prennent en main leur destin, où la vaillance n'est pas toujours du coté des hommes et la beauté l'panage des femmes.

Gaël Aymon, spécialiste des contes, réinterprète avec audace et poésie trois contes traditionnels, en les affranchissant des normes de genre très prégnantes dans ce type de littérature.

Les illustrations oniriques et raffinées de Sylvie Serprix donnent une dimension universelle à ce conte.

Les images chatoyantes de Peggy Nille mêlant peinture et collages nous plongent dans un univers plein de magie, qui évoque l'hiver russe des babayagas.





  • Les premières lignes

Autrefois vivaient un roi et une reine dont le bonheur aurait été parfait s'ils avaient pu avoir un enfant. Ils s'étaient rendus en pèlerinage dans toutes sortes de lieux et avaient reçu tous les spécialistes qui se vantaient de connaître la question. Les devins, prêtres et médecins étaient si nombreux à séjourner au palais qu'on avait aménagé une aile du bâtiment pour leur confort personnel.
Le roi leur accordait une telle importance qu'il finit par perdre tout intérêt pour les affaires du royaume. Chaque jour, ces conseillers faisaient suivre à la reine des régimes et des cures qui l'épuisaient.
Dans sa solitude, le seul bonheur qui restait à la pauvre femme était de se promener dans ses jardins. Un jour, elle se fit un bouquet des plus jolies fleurs qu'elle put trouver et s'assit à l'ombre d'un oranger. Elle se sentait si seule qu'elle prit ses fleurs pour confidentes de son malheur. C'est alors qu'elle entendit une voix murmurer :
- Ne pleurez plus, Majesté. Au printemps, vous donnerez naissance à une fille.
La reine regarda autour d'elle pour vérifier qu'elle se trouvait bien seule.
- Pourrais-je seulement protéger mon enfant des charlatans qui conseillent mon mari ? finit-elle par demander.
La voix reprit :
- Suivez mes conseils et rien ne pourra lui arriver. Gardez ce bouquet à l'abri des regards. À la naissance de la princesse, attendez d'être seule avec elle et nommez à voix haute chacune de ces fleurs.
La reine se demanda si les traitements qu'on l'avait forcée à suivre l'avaient rendue Jolie. A/lais, comme elle avait un esprit fin, elle emporta le bouquet dans son boudoir et veilla à ce que personne n'y pénétrât plus.
Selon la prédiction, la reine tomba enceinte. La nouvelle ne fit que donner davantage de pouvoir aux conseillers du roi, qui se vantèrent d'avoir réussi à guérir la reine. Dès lors, il n'y eut plus un moment sans qu'elle soit sous leur surveillance.

(...)


Copyright : Studio 108 2004-2017 - Informations légales - Vous êtes éditeur ?
Programmation : Olf Software - Infographie, XHTML/CSS : Gravelet Multimédia - Graphisme : Richard Paoli